kilovolt plus

BLOGUE

Les marques en santé ont-elles besoin de vitamines?

marques-sante-vitamines

 

On associe souvent les marques aux êtres humains. Pour cause: on les bâtit en leur attribuant une personnalité, on les déploie en les rendant séduisantes et désirables, on les fait vivre en partageant les valeurs les plus universelles de l’heure. Les valeurs d’aujourd’hui sont vertes : les marques sont donc vertes.

Ces êtres humains fabriqués de toutes pièces sont-ils à l’abri des rhumes et des grippes ou sont-ils, comme nous, vulnérables aux… courants d’air?

Notre réponse est la suivante : tout dépend de leur hygiène de vie. Plus vos marques se tiennent en forme, plus elles soignent leur alimentation, plus elles se déploient de façon saine et contrôlée, plus elles résisteront aux virus.

Dans le monde idéal, celui où vous investissez ce qu’il faut pour soigner votre image de marque, sa vulnérabilité sera très faible. Elle résistera à toutes les tempêtes.

Comme la perfection n’est pas de ce monde, nous avons développé des instruments très efficaces pour aider les marques à retrouver la forme lorsqu’elles sont victimes des intempéries.

Le premier de ces instruments, c’est la publicité.
La publicité agit à la manière des vitamines et des suppléments. Le temps d’une campagne bien orchestrée, la marque s’en trouve «boostée» de manière à pouvoir traverser les moments plus difficiles. Au moyen de la publicité, on rappelle aux consommateurs les attributs de la marque : sa valeur, sa différence, les bénéfices qui s’y rattachent. Efficace? Bien sûr.

Le deuxième de ces instruments, plus drastique, c’est la promotion.
Son rôle est celui d’un antibiotique : la marque est temporairement traitée à l’électrochoc. L’arsenal déployé peut inclure un rabais, un tirage, un bénéfice additionnel pour un temps limité, etc. Plus l’antibiotique est fort, plus il sera efficace. Par contre, plus il coûtera cher. En plus de consentir un avantage, il faudra payer pour le dire. Mais quand il faut… il faut!

Est-ce là un requiem contre la publicité et la promotion?
Pas du tout. C’est simplement un rappel de l’importance d’accorder les plus grands soins à votre image de marque. Pourquoi? Parce que les virus finissent toujours par développer une résistance aux antibiotiques. En d’autres termes, plus vous faites de promotions… plus vous devrez en faire pour simplement pouvoir vendre. Votre marque aura développé une dépendance… à la promotion. Pendant ce temps, les consommateurs, qui ne sont pas fous, auront développé le réflexe d’attendre vos rabais pour acheter. Avouons que ce n’est pas l’idéal!

À vos marques… santé!

face pin twit gog in2 in2
 

Abonnez-vous à notre infolettre

Abonnez-vous à notre infolettre

Archives

Catégories

 
uppp